Beaulieu dans l'Isère vous accueille sur sa page WEB

BEAULIEU (Isère)

vue généraleBeaulieu est une commune rurale située sur la rive droite de la vallée de l'Isère, importante voie de communication entre les Alpes et la vallée du Rhône depuis l'Antiquité.
Son territoire s'étage sur trois terrasses fluvio-glaciaires, de 170 mètres à 375 mètres d'altitude, face au massif du Vercors qui domine la rive gauche de la rivière. Cette partie de la vallée de l'Isère se nomme le Sud Grésivaudan.

Population
Le nombre d'habitants de la commune est passé de 450 à 600 en une vingtaine d'années.
L'habitat est plutôt dispersé, mais les constructions récentes créent de nouveaux hameaux.
La population active comprend dix-sept exploitants agricoles professionnels. Les autres actifs, ouvriers, employés ou fonctionnaires, les plus nombreux, travaillent dans la commune et les communes voisines ou se déplacent chaque jour dans la région grenobloise.

Économie
exploitation agricoleBeaulieu est une commune agricole. En une trentaine d'années, les agriculteurs sont passés d'une polyculture traditionnelle : (prairies, céréales, plantes fourragères, tabac, vignes et noyers) et élevage laitier, à la quasi monoculture du noyer. La noyeraie prend ses aises, transforme les bonnes terres en un vaste verger.
Tout en produisant des noix, quatre agriculteurs élèvent des bovins pour la viande, des vaches laitières, des chèvres et des moutons. Le lait est collecté par les fromageries fabriquant le " saint-marcellin ".
La production intensive de la noix dans la région est à l'origine de la création des Ateliers Mécaniques de Beaulieu qui conçoivent, fabriquent et commercialisent du matériel pour la récolte et le conditionnement des fruits. Cette entreprise compte une trentaine d'ouvriers ou d'employés.
Une société stocke et commercialise des bois exotiques débités.
L'Auberge de Beaulieu et le Bar-Tabac-Carburants sont les deux seuls commerces de la commune. Des artisans (menuisier, ébéniste, carreleur, plâtrier-peintre, plaquiste, paysagiste, informaticien) et professions libérales exercent leur activité à Beaulieu et dans la région.

Historique
Beaulieu a eu un passé gallo-romain qu'attestent les vestiges trouvés dans le sol lors de labours, de creusement de fondations ou de tranchées, en particulier au lieu-dit Le Gua où est situé le village.
Au XIIIe siècle des moines bénédictins fondent l'Abbaye de Beaulieu qui sera transformée un peu plus tard en prieuré par les Chanoines de Saint Ruf, et leur église sera celle de la paroisse jusqu'à la Révolution. Rien ne subsiste de ces bâtiments. Les biens du Prieuré ont été vendus comme biens nationaux en 1791 et l'emplacement de l'ancien cimetière en 1835.
En découvrant les terres que leur offrait le Seigneur, les moines auraient dit : " Belli loci ". C'est peut-être l'origine du nom de la commune.
Beaulieu est devenu une commune en 1881, dans les limites de l¹ancienne paroisse.

beaulieu en hiver

Tourisme
Des sentiers de petite randonnée donnent accès à un vaste réseau balisé sur le territoire de la Communauté de communes, sur les deux rives de l'Isère.
Le Parc Régional Naturel du Vercors est tout proche ; une de ses portes d¹entrée est sur la commune limitrophe, Cognin-les-Gorges, sur la rive gauche de la rivière.

Patrimoine
La chapelle Saint Jaime
Cette chapelle dédiée à Saint-Jaime a été construite en 1847 à l'emplacement d'une autre très ancienne et complètement ruinée.
Il ne restait dans la prairie que quatre gros blocs de pierre qui soutiennent les quatre angles de l'oratoire actuel et auprès desquels des mères de famille amenaient autrefois leurs jeunes enfants malades, surtout ceux dont les membres étaient trop faibles et dont la croissance des cheveux était retardée par des croûtes.
Elles priaient et faisaient embrasser chaque pierre par leurs petits. Elles laissaient là, accroché à un arbuste, un bonnet de l'enfant.
L'ancienne chapelle était édifiée près de la route qui, autrefois, reliait Grenoble à Valence. Il est permis de penser qu'elle était un sanctuaire sur un chemin de Compostelle, des Alpes du Dauphiné vers le Puy-en-Velay.

L'église
L'église de style néoclassique a été construire en 1856 par les habitants de Beaulieu pour manifester leur volonté de recréer l'ancienne paroisse. Les fonts baptismaux sont taillés dans un bloc de calcaire et proviennent de l'ancien prieuré.

Le château de la Blache
C'est un beau corps de bâtiment réaménagé au début du XVIIe siècle à partir d'une ancienne maison forte dont il subsiste deux tours.
L'utilisation du château pendant plus d'un siècle comme maison d'habitation et bâtiment agricole a évité qu'il tombe en ruine.

Le château de la Blache
Le château de la Blache

Au temps des mariniers et radeliers
Jusqu'à la construction de la ligne de chemin de fer de Valence à Grenoble en 1860, la rivière Isère est utilisée pour les transports de fort tonnage. Vers 1840 on estime que 35 000 tonnes de marchandises circulaient chaque année sans compter les bois de flottaison qui constituaient les radeaux.
Des radeaux étaient construits et mis à l'eau à Beaulieu. Ils étaient constitués de troncs d'arbres assemblés. Leurs dimensions étaient impressionnantes : 24 mètres de long et 9 mètres de large. Ils transportaient jusqu'à vingt tonnes de charge (tuiles, briques, blocs de tuf, piquets, échalas) et ils étaient manoeuvrés par sept à dix hommes. Arrivés à destination, (Avignon, Arles, Baucaire), le fret déchargé, les billes de bois étaient vendues pour les constructions.
Les bateaux descendaient l'Isère au fil de l'eau. À la remontée, deux ou trois bateaux en remorque et chargés de céréales, de sel, de sucre et autres marchandises en provenance de Marseille étaient tirés, à contre courant, par vingt paires des boeufs depuis les chemins de halage.

Présentation

Commune de BEAULIEU
Superficie : 880 hectares
Population : 600 habitants (2003)
Canton de SAINT-MARCELLIN
Communauté de communes de VINAY
Département de l¹ISÈRE
Région RHÔNE-ALPES
45 km de GRENOBLE, 55 km de VALENCE, 100 km de LYON

Accès
Nationale 92
et départementale 42

Autoroute A 49
(péage de VINAY à 4 km)
Nationale 532
(Pont sur l'Isère à 5 km)
SNCF : gares de VINAY (3 km) ou SAINT-MARCELLIN (10 km)

le mot du maire

Notre Beaulieu, tout dauphinois qu'il soit, ne fait pas partie du gratin des communes touristiques iséroises. Pas de site archéologique mis au jour, pas d'église romane, pas de plages au bord d'un lac.
Son charme, notre commune le doit à sa situation face au Massif du Vercors, vaste écran sur lequel se jouent les couleurs des saisons.
Notre territoire reste secret pour le voyageur pressé. Cependant il y a beaucoup à découvrir dans les écrins de verdure des vergers de noyers et des bois : maisons anciennes, séchoirs à noix, ruisseaux encaissés, berges sauvages de l'Isère. Et bien sûr ses habitants. Plutôt réservés en bons Dauphinois, mais à l'accueil chaleureux, le premier pas franchi.
Bienvenue à Beaulieu, en Dauphiné.

Jean CARTIER
Le conseil municipal
Le Maire : Jean CARTIER
Adjoints et adjointes : Marc ARGOUD, Lucien BUISSON,
Marie-Agnès LAURENT, Marie-Thérèse ROUSSET
Le conseil municipalse compose de 15 élus.

Nous contacter
MAIRIE
Code postal : 38470
Tel. : 04 76 36 71 97
Fax : 04 76 36 65 32

E mail : "beaulieu38@wanadoo.fr".
Ouverture au public du secrétariat de mairie

Mardi :

14h - 18 h

Mercredi :

10- 11 h

Jeudi :

14h30

-18h

Vendredi :

14h30

- 18h


Monsieur le Maire assure une permanence chaque vendredi de 16h à 18h
Agenda des manifestations

Agenda
Vendredi 25 janvier
Réunion de la Truite du Vézy
Dimanche 20 janvier
Fête des laboureurs, (messe à Beaulieu et repas à Têche
Samedi 26 janvier
Vente de pognes et saint-genis par l’association des parents d’élèves
Lundi 28 janvier
Assemblée générale du Club Détente et Loisirs du Vézy
Dimanche 24 février Matinée boudins de l’ACCA
Samedi 8 mars
Repas des chasseurs de Beaulieu à Varacieux
Dimanche 9 mars
Premier tour des élections municipales
Dimanche 16 mars
Deuxième tour des élections municipales
Samedi 21 juin 10h30.
Spectacle de chants des écoles, à Têche
Samedi 21 juin
Kermesse des écoles
Samedi 22 juin
Journée VTT et parcours pédestres

Adresses utiles

Restaurant " Auberge de Beaulieu "
Route Nationale 92
Tel. :+(33) 04 76 36 72 75

Bar Tabac Carburants
Route Nationale 92
Tel. : +(33) 04 76 36 72 20

Office de Tourisme
Le Grand Séchoir

705, route de Grenoble
Boîte postale 39 - 38470 Vinay
Tel: +(33) 04 76 36 36 10
Fax.: +(33) 04 76 36 86 47
www.legrandsechoir.fr
Mel: info@legrandsechoir.fr

Office de Tourisme
2, avenue du collège 38160 SAINT-MARCELLIN
Tel ; : +(33) 04 76 38 53 85
Mel :
tourisme-saint-marcellin@wanadoo.fr

Correspondant de L'Alliance des Beaulieu de France
Monsieur Lucien BUISSON

Le Grand Séchoir

Lire l'article

La noix à Beaulieu

Les noyers se développent dans une zone géographique s'étendant de chaque côté de la rivière Isère de Montmélian à Romans et tout particulièrement dans le Sud Grésivaudan dont Beaulieu fait partie.

La production de noix " AOC Noix de Grenoble " occupe, en 2003, 7 219 hectares exploités par 1 576 nuciculteurs. Les quantités commercialisées en AOC varient de 12 000 à 14 000 tonnes par an.
La variété " Franquette " représente 90 % de la production. Deux autres variétés, la " Parisienne " et la " Mayette ", se partagent les 10 % restant. Ne bénéficient de l'AOC que les fruits dont le diamètre est au moins de 28 millimètres.
La période de la récolte va du 20 septembre au 20 octobre.
Il y a quelques années encore, avant la mécanisation, les noyers étaient gaulés et les noix ramassées à la main sur le sol. Actuellement les vibreurs ont remisé les gaules au musée et les récolteurs mécaniques ont fait oublier les paniers et le mal de dos des ramasseurs.
Les noix sont débarrassées des restes de brou et autres salissures dans les laveuses rotatives et ensuite calibrées et triées. Si elles ne sont pas vendues fraîches (4 % du total pour la coopérative), elles sont mises à sécher.
Avant l'utilisation d¹appareils de déshydratation, toutes les fermes possédaient leurs claies pour le séchage de la récolte. Ces séchoirs et leurs clôtures aérées marquent toujours fortement l¹habitat régional et les architectes s¹y réfèrent.
Les noix sont commercialisées par une coopérative de producteurs et par des négociants. Une très grande part de la récolte AOC est vendue à l¹étranger.
La noix se trouve dans le commerce soit en coque, soit en cerneaux (amandes seules des noix cassées et triées ou " mondées ").
Les cerneaux se dégustent seuls, avec du pain frais, dans une salade, nature ou grillés pour l'apéritif. Mais il existe bien d¹autres manières d¹utiliser ce fruit auquel on attribue, avec raison, beaucoup de vertus : pain aux noix, fromage aux noix, tartes et gâteaux aux noix. Les confiseurs, les pâtissiers, les chocolatiers de la région ont tous leurs spécialités aux noix.

Les noix donnent aussi une huile excellente de plus en plus demandée.
Le fruit cueilli au mois de juin avant que la coquille soit formée est utilisé pour la fabrication de vin de noix, d¹eau de noix, de confiture. Mise au vinaigre entière ou tranchée la noix verte devient un condiment.

La noix et tous ses usages ne doit pas faire oublier une autre production du Sud Grésivaudan, le fromage Saint-Marcellin, la Tomme locale, qui s'apprécie à tous les stades de son affinage, de la Tomme fraîche à la tomme forte.
Le Saint-Marcellin est l¹élément essentiel de la farce des ravioles du Royans.

http//:www.beaulieu-de-france.com
designed and maintained by L8RMEDIA
Copyright-Alliance des Beaulieu de France- 2003